Les Chroniques de Kyky Chapitre XXVI


Les Chroniques de Kyky Chapitre XXVI
Chapitre XXVI

« Déjà vu »


Previously on Kyky the perverse warlock :
Kyky se retourna, déféqua dans sa couche et blêmit, La veuve noire répondit : « nous sommes venus vous décimer ! »
« Tais-toi Epo ! ne l’écoutez pas noble guerrier, ma consoeur divague » dit Kyky qui ne savait plus où se cacher,
« Tiens Maître Fortesk ! Sah ! » Eponna reconnut les deux démonistes déguisés en magistrat, « Tais-toi tais-toi ! »
Kyky hurla mais il fut trop tard…En une fraction de seconde un sorcier assomma Fortesk, un autre ligota Sah,
En vain, Eponna la Veuve noire se débattait essayant de se libérer d’un filet lancé par un guerrier ennemi,
A cet instant, Kyky fouilla dans son sac, prit une potion d’invisibilité, la but immédiatement puis s’enfuit…


Sous une pluie battante, Kyky marchait lentement, son cœur dévasté, son esprit obsédé par ce qui s’était passé,
Pendant le trajet jusqu’au campement, les souvenirs de la veille revenaient et suppliciaient son moral déjà ravagé
« S’il y a au moins une possibilité pour revenir en arrière, je la saisirais !…mais comment ? comment y arriver ? »
Son cerveau cogitait, de ses oreilles de la fumée sortait et contre toute attente, il lui vint une étrange idée ;
« Ne pourrais-je pas retourner dans le temps avec la [potion d’espace-temps] histoire de recoller les pots cassés ?
Mais pourquoi n’y avais-je pas pensé plus tôt ? -_- ». Kyky prit alors la fiole de son sac et doucement l’ouvrit.
Une singulière lueur bleue en sortit, de peur Kyky ferma les yeux puis quelques secondes plus tard il entendit ;

« C’est un mirage Kyky, il n’y a ni néréides, ni astéroïdes dans ce désert! » c’était la voix d’Eponna la Veuve noire,
Kyky rouvrit les yeux et vit sa consoeur à coté de lui, « Epo ! Tu peux pas savoir comment je suis content de te voir !
Mais Vite ! vite ! il faut qu’on enfile notre tenue de pirate ! » puis, se souvenant comment Epo allait réagir, il rajouta ;
« Maître Fortesk nous a toujours dit de nous méfier dans ces mystérieuses contrées ! » Epo décontenancée acquiesça,

Kyky épluchait chaque image, chaque souvenir du passé, subitement, il se rappela de Fortesk et Sah déguisés en magistrats
« hum…que vais-je dire à Eponna pour qu’elle ne s’écrie pas à la vue de nos compères comme la dernière fois… ? »
A haute voix Kyky dit : « Tu sais Epo, tu avais raison, tout ce que nous voyons dans le désert n’est que vile hallucination »
Eponna d’un air hautain et supérieur répondit : « je te l’ai déjà dit, les néréides ne sont que le fruit de ton imagination ! »
« Elle aussi n’en rate pas une pour me ridiculiser » se dit Kyky mais cette fois-ci, il n’osa ni répliquer ni se venger,

« Kyky retournes-toi ! Regarde ! » S’exclama Eponna. Comme prévu le long convoi de Silithides s’était rapproché,
A la seule différence que les guerriers silithides ne prêtèrent aucune attention aux démonistes déguisés en boucaniers,
Eponna de peur resta figée, Kyky lui, semblait décontracté et fit même un clin d’œil au passage de son maître vénéré,

Une fois le convoi éloigné, Kyky fit volte-face et se tourna vers Eponna qui était toujours pétrifiée par ce qu’elle avait vu,
« Epo ? Epo ! Qu’est-ce qu’il y a ? ça ne va pas ?» «- M…m…m… » «- Quoi tu as aperçu un mirage saugrenu ? »
« M…Maître Fortesk je l’ai vu ! » s’écria brusquement Eponna, Kyky sauta sur l’occasion et la gifla violemment,
« Allons Epo secoues-toi, tiens bois ça » Kyky prit l’élixir d’amnésie et le donna à Eponna qui le but instantanément,

«Elle ne se souviendra même pas de la gifle» se dit Kyky cependant l’élixir ne sembla pas marcher et se prit un joli revers,
« Aïeuh ! tu m’as fait mal ispice de Bru-te ! » A cet instant, la sensation de déjà vu envahit Kyky le gnome pervers,
Et avant même qu’Epo puisse répondre il rajouta : « non je sais pas où est Aïeuh ni Aheuh »,Eponna en resta bouche bée ;
« Mais…Comment tu sais ? » « Si tu avais suivi les cours d’ « Arcacanes » tu aurais au moins appris la divination ! »
Kyky mentit alors qu’Eponna, par les « savoirs » du gnominet, fut ébahie, « Quelle intelligence ! Quelle illumination !»
« Oui oui c’est ça, tu vas voir, je vais t’illuminer avec ce qu’il y a dans mon caleçon» marmonna fièrement le gnominet,
Heureusement pour lui, Epo n’avait pas ouï sa phrase, Kyky échappa ainsi au courroux de l’impitoyable araignée…

«Dépêchons-nous car la pluie à Un’goro va rendre laborieux l’accès au campement, et ne me demande pas comme je le sais !»
Eponna exhaussa les souhaits du gnominet, toutefois Kyky qui n’avait pas le sens de l’orientation ne sut où se diriger ;
« Hum…Par ici, non c’est par-là… » Les heures passaient, des trombes d’eau se déversaient sur les compères désorientés,
« Kyky, je suis frigorifiée, mes vêtements sont trempés ! Dans ce bourbier, seuls les porcs auraient été comblé ! »

Soudain Kyky s’écria : « Epo ! je vois une femme au loin ! Peut-être qu’elle pourra nous indiquer la bonne direction ? »
« Une femme ? où ça ? où ça ? » Epo crut d’abord que le gnominet avait à nouveau été épris d’une infâme hallucination »
« Ah ! ça y est je la vois ! ». Les deux confrères, au pas de course, rattrapèrent la jeune femme qui semblait errer,
« Gentille demoiselle de ces contrées inconnues, pourriez-vous avoir l’amabilité et la gentillesse de nous aider ? »
« Mais quelle lèche-cul cette Eponna hein… ! » se dit Kyky qui eut de grandes difficultés pour ne pas s’esclaffer,

La jeune femme leur sourit, puis en fixant Kyky, elle répondit: « Ce serait un réel plaisir d’aider de nobles aventuriers »
Kyky par ce regard fut hypnotisé, ses pulsions sexuelles se réveillèrent brutalement, son mojo commença à le démanger,
Contemplant l’irrésistible « jouvencelle », Kyky laissa échapper un profond soupir qui révélait toute sa perversité,

« Pourquoi ne viendrez-vous pas vous restaurer dans ma petite cabane ? » à l’invitation de la dame, Kyky fut enchanté,
« Nous prendrions du retard » rétorqua Epo, Kyky s’exclama « non ! je suis fatigué moi ! je veux me reposer un tantinet ! »
Cette fois, l’insistance de Kyky triompha de la conscience d’Eponna et les deux confrères acceptèrent l’invitation,
« Han ! Enfin un peu de divertissement ! » se dit Kyky le gnome pervers qui était submergé par une éminente excitation,

Seulement il ne savait pas à qui il allait avoir affaire, Kyky avait fait la connaissance d’une beauté « dévastatrice »,
Cette jeune femme était surnommée « Simona la séductrice » réputée pour tuer tous ses amants par le supplice…

A suivre

Fin du Chapitre XXVI



Connexion automatique
S'enregistrer
Mot de passe perdu ?
  • Lun
  • Mar
  • Mer
  • Jeu
  • Ven
  • Sam
  • Dim
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
Voir tous les événements
Aucun événement aujourd'hui.
  • IFA-France (28)
  • 28 invités
  • IRC #ifacette (7)
  • ifacette
  • lok7a
  • Marmite[IFA]
  • Marmite`Work
  • Q
  • Rapass
  • rapass1
  • Ventrilo (0)
  • HoN #ifacette (1)
  • ifacette
  • Battle.net #ifacette (1)
  • ifacette